La sécurité domestique n’a pas de prix

ma securité

5 français sur 1000 habitants ont déclaré avoir été victimes d’un vol ou d’une tentative courant 2017. (Source: Ministère de l’Intérieur)

Ne plus se sentir chez soi, avoir peur dans sa propre maison, un mal que l’on veut à tous prix éviter.

L’une de nos plus grandes craintes est que nous ne soyons pas en sécurité dans notre propre maison. Nous voulons tous être protégés contre les voleurs et les personnes malintentionnées. 8% des français ont déclaré avoir été victimes d’un vol ou d’une tentative de vol au cours des 10 dernières années. Les chiffres nous apprennent que le risque d’être victime d’un cambriolage est plus élevé dans les maisons individuelles de type villa que dans un appartement;  la périphérie serait aussi plus touchée que le centre, enfin les personnes qui ont une situation financière aisée sont des cibles plus fréquentes.

Dommages subis : 4 700 € en moyenne.

Début de cette année, les Gendarmes, dans la région de Marseille, ont arrêté une bande de voleurs, spécialisés dans le vol de maisons et villas. Une seule bande aurait commis plus de 200 cambriolage dans le sud de la France, étaient particulièrement visé les bijoux,  les sacs de luxe, les gsm, etc bref tout ce qui est facilement transportable. (Source : La Provence 2018)

Voici les conseils pour éloigner les voleurs et les personnes malveillantes de votre maison…..

Attentif aux distractions…. Une enquête de l’Institut Nationale des statistiques sur les crimes, les victimes et la perception de la sécurité en novembre 2010 a montré que le vol dans habitation est souvent caractérisé par l’inattention des propriétaires : La plupart des voleurs n’entrent pas par effraction ou en forçant les portes et fenêtres, mais par tromperie (10,6%), profitant de la distraction des propriétaires (42,6%) ou du fait qu’il est particulièrement facile d’ouvrir la porte d’entrée (5,1%). Dans 66% des faits concernant une habitation, celle-ci était vide au moment du vol.

….et les réseaux sociaux. Une enquête de Paris Match montre que tous les systèmes de sécurité adaptés (portes blindées, alarmes antivol, etc.) sont totalement inutiles si vous oubliez les clés dans une serrure ou si vous ouvrez les fenêtres. De plus, une autre bonne règle pour prévenir le vol est de ne pas faire trop de publicité de vos vacances, en particulier sur les réseaux sociaux : il est très facile pour les voleurs de relier les informations trouvées en ligne et de trouver les adresses des appartements vides.

Les données de l’enquête Paris Match ont démontré que 14 % des répondants se sentent en danger à la maison la nuit, quel que soit l’endroit où ils vivent ; 6 % ne se sentent pas en sécurité à la maison pendant la journée non plus. Quant aux attitudes prises en prévention, 94% vérifient toujours qui sonne avant d’ouvrir la porte ; 46% utilisent des astuces de fausse présence dans la maison lorsqu’ils sont absents. Cependant, 23% du temps quand ils quittent leur habitation, ils oublient de verrouiller la porte; 48% oublient de fermer la fenêtre ; 13% laissent les clés dans la serrure.

Savoir se prémunir: la techno-prévention

La techno-prévention ou la protection physique de son habitation et de ses biens, une démarche indispensable. Par ailleurs,  seulement 6,4% des personnes interrogées ont un niveau de protection élevé ; 45,8% un niveau moyen ; 47,8% un niveau bas.

10 manières de se prémunir contre les voleurs:

  1. Alarme électronique. Les systèmes les plus courants sont équipés de capteurs infrarouges ou de commutateurs magnétiques. Coût : à partir de 350 euros ;
  2. Chien de garde. Parmi les plus disuasif : mastiff, berger allemand, boxeur et Terre-Neuve, mais il ne faut pas sous-estimer même ceux de petite taille ; Tout chien sachant aboyer pourra vous alerter ou alerter un voisin en cas d’intrusion.
  3. Serrures spéciales à la porte d’entrée, avec clé électrique ou télécommande. Coût : à partir de 120 euros ;
  4. Porte blindée. Il est testé dans une variété de différents types d’agression. Coût : à partir de 800 euros ;
  5. Porte avec traverse. C’est une solution moins coûteuse, mais efficace. Coût : à partir de 60 euros ;
  6. Fenêtre avec barreaux. Coût : à partir de 60 euros par mètre carré ;
  7. Des loquets, des charnières cachées, des chaînes. Ils sont bons tant qu’ils sont résistants. Coût : à partir de 10 euros ;
  8. Fenêtres verrouillables. Elles sont efficaces tant que vous ne laissez pas la clé sur le rebord de la fenêtre. Coût de la serrure : à partir de 40 euros ;
  9. Limiteurs d’ouverture. Les crochets de sécurité servent à limiter l’ouverture complète d’une fenêtre. Coût : à partir de 10 euros ;
  10. Vitre anti-effraction. Elles sont utilisés principalement pour les entreprises commerciales. Coût : à partir de 800 euros.

Un mot d’ordre: ne pas leur faciliter la tâche. Plus l’effraction prend du temps, plus vous avez de chance que le voleur se décourage, ou qu’il se fasse repérer. Là est tout l’intérêt du coffre-fort qui permette de ralentir encore l’effraction.

Mieux vaut prévenir avec de petites astuces.

Voici quelques petites mesures à prendre à l’avance (tirées du manuel des utilisateurs du Centre de protection des consommateurs) :

  • Ne laissez jamais d’objets de valeur sans surveillance. Mieux vaut les garder dans un coffre-fort pas cher, dans une armoire forte ou dans un puits caché ;
  • Dresser une liste d’objets de valeur et faire des photos en couleur ; celle-ci sera très utile pour l’assurance et pour récupérer vos objets auprès des forces de l’ordre si le butin est retrouvé.
  • Pensez à mettre vos armes éventuelles dans une armoire à fusils protégée;
  • Fermer les fenêtres et les portes du balcon, même en cas d’absence de courte durée ;
  • Faites également attention aux fenêtres oscillo-battantes et tournantes ;
  • Verrouillez la porte d’entrée, même si vous ne partez qu’un instant ;
  • Dans le cas de portes d’entrée vitrées, ne jamais laisser la clé dans le trou de serrure ;
  • Ne cachez jamais les clés à l’extérieur ;
  • Toujours vérifier qui est présent avant d’ouvrir la porte à une personne qui se présente à votre sonnette;
  • N’indiquez pas clairement que vous n’êtes pas à la maison pendant plusieurs jours, par exemple en laissant les volets roulants trop longtemps baissés ; ou en laissant le courrier déborder de la boîte aux lettres
  • Informer vos voisins de votre absence afin qu’ils gardent un œil sur votre maison;
  • Assurez-vous que votre boîte aux lettres est vidée même lorsque vous n’êtes pas là ;
  • Ne laissez pas sur le répondeur un message stipulant pendant combien de temps vous êtes absent ;
  • Gardez un œil sur les personnes que vous connaissez moins qui errent dans votre maison ;
  • Installez un téléphone dans la chambre à coucher ou gardez votre téléphone portable à portée de main.

Contactez-nous pour un devis